Nourrir votre chat Sibérien

L’importance de bien nourrir votre chat Sibérien

 

Nous savons tous l’importance qu’il y a de bien nourrir son chat. Qui n’a jamais entendu le dicton « Vous êtes ce que vous mangez » ? Et bien les conséquences de la suralimentation et/ou d’une mauvaise alimentation chez le chat ne sont pas différents de celles pour les être humains.

Ce que vous donnez à manger à votre chat et le moment où vous le faites peuvent déterminer sa durée de vie, sa qualité de vie et la possibilité qu’il souffre de maladies à l’avenir.

Il est parfois difficile de déterminer si un chat est mal nourri. Il n’a peut-être pas la peau sur les os, mais il peut souffrir en silence de carences nutritionnelles dues à la nourriture qu’il reçoit.

Les chats dans la nature peuvent chercher leur propre nourriture et obtenir le régime naturel qui leur convient le mieux, mais un chat dans votre foyer dépend de la nourriture que vous lui fournissez.

Bien nourrir son chat

Ce que la plupart des gens donnent à leur chat

Beaucoup de gens donnent à leur chat uniquement de la nourriture sèche (croquette) achetée au supermarché. Bien que ce soit beaucoup moins cher et plus pratique que de donner de la nourriture humide, cela peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre chat. Il existe de nombreuses alternatives plus saines, comme nous l’expliquerons plus loin.

Nourriture humide vs Croquettes vs Nourriture crue

Croquettes et Barf

 

 

Avec toutes les options disponibles sur le marché, il peut être difficile de déterminer quels aliments valent la peine d’être achetés au prix fort et lesquels seront suffisamment bons pour votre chat.

Les chats sont des carnivores strictes, ce qui signifie qu’ils se nourrissent presque exclusivement de viande. En fait, leur régime ne doit pas comporter plus de 5 % de glucides et la plupart de leurs protéines doivent provenir d’une source animale.

Ceci étant dit, il est difficile de satisfaire à ces exigences nutritionnelles en fournissant uniquement des aliments secs, car la plupart des aliments secs disponibles dans le commerce contiennent beaucoup de glucides, de matières de « remplissage », de protéines végétales et d’autres ingrédients qui ne sont pas naturels pour un chat. Le plus souvent, le sac indique que la nourriture sèche est bien équilibrée et fournit une alimentation complète, mais en réalité, rien n’est plus faux.

Une autre considération importante est la consommation d’eau de votre chat. Les chats sauvages tirent la majeure partie de leur hydratation de leur alimentation, et non pas en buvant de l’eau comme le pensent la plupart des gens. Les aliments en boîte pour chats contiennent environ 70 à 80 % d’eau, tandis que les aliments secs n’en contiennent qu’environ 10 %. Bien que vous puissiez compenser une partie de la perte d’eau en fournissant un bol ou une fontaine d’eau, cela ne suffit généralement pas à couvrir la différence.

La nourriture crue est de la viande non cuite ou partiellement cuite, ce qui ressemble le plus à ce que les chats mangent dans la nature. Bien qu’il s’agisse probablement de la manière la plus contraignante et la plus coûteuse de nourrir votre chat, c’est sans doute le meilleur moyen de garantir que votre chat bénéficiera de tous ses besoins nutritionnels. Les aliments crus pour chats peuvent être achetés ou préparés à la maison. Ce type d’alimentation est appelé BARF pour « biologically appropriate raw foods » ce qui donne en Français « nourriture crue biologiquement appropriée ».

Alors, laquelle est la meilleure ? La réponse se situe quelque part entre les deux. Si votre chat est en bonne santé et n’a pas de besoins alimentaires particuliers, une alimentation principalement humide, complétée par de la nourriture sèche, et une alimentation crue en option, lui conviendront probablement. Mettez également l’accent sur la qualité ; cela vaut la peine de payer un peu plus pour des aliments qui ont été très bien notés, plutôt que d’acheter la marque bon marché de l’épicerie du coin.

Comme toujours, chaque chat est unique et il est préférable de consulter votre vétérinaire pour connaître le meilleur régime alimentaire pour votre chat.

Vous trouverez beaucoup d’informations intéressantes sur le site Barf Asso.

Quelle quantité donner à votre chat ?

La quantité de nourriture à donner varie en fonction de l’âge, du poids et du niveau d’activité de votre chat, de ce que vous lui donnez (nourriture sèche ou humide) et du fait qu’elle soit ou non, si c’est une femelle, en gestation, en lactation, stérilisé ou non.

Les aliments à haute densité nutritionnelle peuvent être servis en plus petites portions.

Les chats d’intérieur doivent recevoir environ 45 calories par kg et les chats d’extérieur environ 80 calories par kg. A titre d’exemple, un chat d’intérieur de 4.5 kg doit donc recevoir environ 200 calories par jour. Nous vous invitons à lire les recommandations du fabriquant et de les adaptés à la morphologie de votre chat. Nous vous invitons également à prendre rendez vous avec un vétérinaire spécialisé en nutrition féline afin qu’il puisse vous orienter vers le meilleur régime alimentaire pour votre compagnon à quatre pattes.

À quelle fréquence devriez-vous nourrir un chat ?

La fréquence à laquelle vous devez nourrir votre chat dépend de plusieurs facteurs, comme par exemple son âge. Les chats doivent être nourris en fonction de leur stade de vie, qu’il s’agisse d’un chaton, d’un adulte ou d’un senior. Cela dépendra également de votre emploi du temps et du moment où vous serez là pour les nourrir. 

Comme les chats ont de petits estomacs, à peu près de la taille d’une balle de ping-pong, ils sont mieux adaptés pour manger peu et souvent. Les chats qui reçoivent de grandes portions peuvent tomber malades après les repas ou prendre du poids avec le temps. Par conséquent, quelques petits repas par jour devraient bien fonctionner pour votre chat au lieu d’un gros. 

Si vous décidez d’heures de repas fixes, assurez-vous de vous en tenir à ces moments de la journée, car les chats aiment la routine. Si vous n’êtes pas à la maison pendant la journée, il vous suffira de nourrir une fois le matin et une fois le soir, ainsi que de laisser un bol de croquettes sèches pour que votre chat puisse grignoter tout au long de la journée. 

Certains propriétaires de chats choisissent le libre service et laisse de la nourriture disponible toute la journée. Cela rend difficile de surveiller combien votre chat mange et peut entraîner une prise de poids. Cela est particulièrement vrai si vous avez plus d’un chat, car il est difficile de dire qui mange quoi. Pour lutter contre cela, pensez à nourrir vos chats séparément dans le cadre de votre routine d’alimentation. 

Conservez le même régime alimentaire après l’arrivée de votre chaton chez vous

Un chat qui vient d’arriver chez vous est probablement déjà stressé par son nouvel environnement, ses nouvelles odeurs, ses sons, etc. et vous ne voulez pas ajouter une nouvelle alimentation à cela. Laissez à votre nouveau chat le temps de s’adapter à son nouveau foyer et de se sentir à l’aise avant de lui faire quitter son ancienne alimentation familière.

Vous l’aurez compris, une bonne alimentation permet de garder votre chat en bonne santé et de le prémunir le plus possible de problème. Malgré tous, il faut toujours rester vigilant quant à son comportement, car c’est comme ca que votre chat vous parle et vous demande de l’aide. Consulter notre page sur comment prendre soins de son chat sibérien.